Dieu m’a rencontré

Je connaissais Dieu uniquement à travers le catéchisme, mes parents étaient athés et je n’étais ni croyante ni pratiquante…. Jusqu’à mon « burn out » en 2014.

J’ai alors découvert la violence de crises d’angoisses quotidiennes qui me laissaient épuisée et déprimée.

Malgré les médicaments, je dormais mal et des pensées de mort m’envahissaient souvent sans que j’en comprenne l’origine.

Une amie chrétienne m’a alors parlé de Dieu, de sa bonté pour les hommes qui l’aiment, de Jésus, mort sur la croix, qui a donné sa vie par amour nous nous, prenant sur Lui tous nos péchés et toutes nos maladies…

J’ai alors commencé à lire la bible, constatant que lorsque je lisais la « Parole de Dieu » mes angoisses diminuaient, alors je persévérais !

Sur les conseils de mon amie, j’ai finalement rencontré un ministère de l’église et avec bienveillance, elle m’a écoutée au cours d’un entretien qui restera longtemps gravé dans ma mémoire !!!

Alors qu’elle priait pour moi, je fermais mes yeux et le Saint Esprit me « montra comme dans une vision » que c’était la mort d’un jumeau « in utero » de ma mère qui a été la source et provoquait mes angoisses épouvantables…  Du jour au lendemain, mes crises d’angoisse ont cessé définitivement et je me sens depuis pleinement en vie !

Ce jour-là, j’ai accepté Jésus dans mon cœur et je vie une relation d’amour avec celui qui m’a tant aimé.

Parallèlement, un kyste à l’ovaire qui devait être opéré a disparu suite à la prière.

La guérison divine est l’œuvre de Dieu, non de l’homme. Jésus est note Sauveur, il guérit, libère nos vies, il apporte la vie là où il y avait les ténèbres.

Dans l’évangile de Jean 10 :10, Jésus dit :

« Moi, Je suis venu afin que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance ».

Merci Jésus pour la paix, la joie et l’amour que tu me donnes depuis chaque jour.

Florence

J’ai 12 ans et depuis ma naissance je souffre d’asthme avec des nuits très agitées et ne pouvant pas pratiquer de sport. J’ai également une allergie alimentaire qui me prive de cantine, de bonnes choses comme les gâteaux, certains plats et glaces.

Durant un séminaire chrétien, il y a eu un appel pour recevoir la guérison de Jésus dans nos vies et je me suis avancé afin qu’il intervienne dans ma vie.  Deux personnes ont prié pour moi et j’ai ressenti une chaleur intense dans mon corps et quelque chose est parti de ma vie. Alors je suis sorti de la salle et j’ai commencé à courir, ce que je ne pouvais pas faire avant, j’étais complètement libéré.

Arrivé à la maison, j’ai mangé des graines de sésame qui m’étaient interdit auparavant et aucune allergie n’est apparue. Aujourd’hui je suis totalement guéri et je remercie Jésus de m’avoir guéri. Je crois qu’il est vivant et qu’il guérit avec puissance aujourd’hui.

C’est pourquoi je veux laisser ce témoignage pour vous encourager à croire que Dieu est bon et qu’il nous veut en bonne santé, que tout est possible pour lui et qu’il se révèle à tous les âges et il aime les petits comme les grands dans ce monde !

Jérémie.

Dieu m’a guéri

Dieu m’a guéri

Depuis mon adolescence, je souffrais lors de mes menstruations (évanouissements, migraines, vomissements, fatigue …). A tel point que parfois je ne pouvais pas me rendre en cours ou au travail. Malgré plusieurs examens, les médecins n’ont jamais pu poser un diagnostic clair. Dans ces moments de « crise » une grande peur m’envahissait, celle de mourir.

Après ma rencontre avec Jésus, ma vie a complètement changé. Ma façon de penser n’était plus la même, ma façon de parler n’était plus la même, mes priorités n’étaient plus les mêmes. Mais, mon point de vue sur cette « maladie » n’avait pas changé. Elle était héréditaire car les femmes de ma famille souffraient de la même manière.

Des amis m’ont interpellés un jour en me disant, je cite « Notre Dieu guéri et veut te guérir ». A partir de ce moment là, j’ai commencé à mettre ma foi en action et proclamer ma guérison.

Quelques années plus tard, pendant une période de crise, j’ai senti un changement dans mon ventre.

Depuis ce jour, j’ai été guérie. Je loue Dieu de ce qu’Il a fait pour moi.

M. 

Je suis issue d’une famille chrétienne, et grandi dans la foi. En grandissant, j’ai réalisé qu’il me manquait quelque chose de vivant, j’étais vide à l’intérieur, et j’ai cherché toute ma vie la présence de Dieu car j’avais compris que c’était cela qui allait changer ma vie. Mais d’année en année ce vide s’est élargi.

Il m’a fallu des années pour comprendre que les blessures du passé étaient la cause de ce vide.

Effectivement, je suis née dans une famille « à problèmes », un père alcoolique et une mère hystérique, dépressive et mystique qui me maltraitait physiquement, et qui m’a fait vivre l’enfermement. J’ai personnellement plus souffert de ma mère, par sa violence hystérique, sa haine contre moi car je n’étais pas voulue.

Lorsque j’ai démarré le Sozo (ministère de guérison et libération), je sortais d’une grande dépression, une parmi de nombreuses avec tentatives de suicides et pourtant j’avais suivi des relations d’aide sans succès.

J’ai fait la demande car des circonstances m’ont amenée par miracle à la rencontre du Sozo. J’ai compris que c’était Dieu, ça ne pouvait pas en être autrement.

Quand on m’a dit que le St Esprit révélait les choses, je me suis dit « c’est mort pour moi », car rien ne rentre et rien ne sort, je ne vis rien, le vide total. Et pourtant, très vite les choses se sont révélées, doucement, simplement.

J’ai découvert la puissance du pardon, depuis, les relations avec ma famille ont totalement changé. L’emprise est fini ! Les paroles de malédictions de ma mère sur moi a été la raison pour laquelle je ne pouvais rien ressentir. Quand cela a été révélé et que le pardon a été établi, j’ai commencé à ressentir la présence de Dieu, doucement, et maintenant de plus en plus et c’est merveilleux, la solitude s’éloigne, je n’ai plus peur d’être seule, je me sens moi-même !

J’ai pu comprendre aussi combien la peur était « une deuxième peau » sur moi. J’ai vécu toute ma vie dans la peur, peur de tout, de tous, qui m’avaient conduite à des phobies, celles-ci s’éloignent de plus en plus de moi.

Une chose aussi qui s’est démêlée, c’est que je croyais que j’étais maudite, car j’ai toujours vécu dans une précarité, malgré toutes mes capacités à faire des choses, je travaille, je suis très sérieuse avec l’argent mais constamment des circonstances m’emmenaient dans un « juste assez » ou presque rien. Et la roue s’est mise à tourner dans l’autre sens à mesure que Dieu me guérissait.

Je vis de surprise en surprise et de bénédictions en bénédictions. Et ce n’est pas fini !

Je ne peux que remercier et louer Dieu, parce que je vois Son amour au travers de ces expériences, et que ce que les hommes n’ont pas pu faire, Dieu le fait, car Tout est possible pour Lui.

N.

Dieu m’a restauré

Dieu pourvoit

De retour en France après des années passées à l’étranger. Je me suis mise à chercher un emploi un mois après mon arrivée. Les semaines passent et mes recherches restent infructueuses.

Le découragement, le stress, l’angoisse et les pleurs prenaient de plus en plus de place dans mon quotidien. Pour couronner la situation, j’entendais parler du fort taux de chômage dans les médias très régulièrement.

Lors d’une réunion de prière  à l’église, mes amis ont pris un moment pour remettre cette situation à Dieu. Quelques semaines plus tard, j’ai passé des entrevues. Au final, j’ai eu le choix entre trois postes dans deux entreprises différentes.

Dieu pourvoit à tous nos besoins. Et même au delà de nos attentes.

Actuellement, j’ai un poste dans lequel je m’épanouie.

Pendant cette période difficile moralement et financièrement, j’ai appris à dépendre entièrement de Dieu. J’ai découvert à quel point Dieu prend soin de nous personnellement. Il est remplit de surprises pour chacun de ses enfants.

M.